L’hirudothérapie: exemple de soins vétérinaires sur un chat. (2)

Afin de poursuivre l‘étude précédente sur l’hirudothérapie, voici un exemple détaillé de soins sur un chat malade d’érythrocytose, trop de globules rouges produits par une moelle osseuse proliférante. Merci au Dr vétérinaire Yvonne McGrotty.


Ce petit chat, mâle, stérilisé de 5 ans est présenté en urgence pour des crises convulsives aigues évoluant depuis 2 jours

A l’examen clinique le chat est amorphe, présente des muqueuses hyperémiques (très rouges) et une hypersalivation. Une spénomégalie (grosse rate) est notée à la palpation abdominale.

Continuer la lecture de L’hirudothérapie: exemple de soins vétérinaires sur un chat. (2)

L’hirudothérapie, ou comment se soigner avec les sangsues (1)

Cette médecine naturelle a failli disparaître, dans les années 70, avec l’essor triomphant des molécules brevetées et totipotentes. A partir de quelques protocoles de grande réussite versus médicaments (arthrose du genou, chirurgie réparatrice), les sangsues reprennent peu à peu une place remarquable dans un large éventail de soins que nous détaillons dans cet article. C’est une technique médicale qu’il faut garder encadrée, car non exempte d’écueils (infections, hémorragies), mais qui prouve tous les jours sa grande efficacité à moindres frais.

Cet article est accompagné d’un exemple de soins d’hirudothérapie à un chat atteint de polyglobulie.

Article précédent concernant les saignées.

Depuis des millénaires, les hommes ont tenté de soulager des organismes en agissant sur la circulation sanguine, soit localement par le biais de substances rubéfiantes généralement végétales, par la pose de ventouses, ou par des incisions cutanées (scarifications) le plus souvent rituelles, soit de manière plus catégorique par la ponction veineuse de quantités calculées d’un sang chargé en “humeurs” pathogènes, par la saignée. les sangsues, elles, permettent une saignée douce, localisée, et que l’on peut renouveler sans danger.

Continuer la lecture de L’hirudothérapie, ou comment se soigner avec les sangsues (1)

Spermatozoïdes: ils ne nagent pas, ils godillent …

Au microscope optique, on voit les spermatozoïdes avancer par un frétillement de leur flagelle. En fait, comme au cinéma, on ne voit qu’une partie de leurs mouvements: avec une caméra ultra rapide, on voit apparaître un tout autre modèle de propulsion, qui ressemble à la godille de nos embarcations.

Ce schéma du “forcing d’arrivée” type tour de France n’est pas vraiment exact.

Continuer la lecture de Spermatozoïdes: ils ne nagent pas, ils godillent …

Quand Dieu s’invite dans notre cerveau.

Si notre parcours religieux historique ne retient que quelques prophètes patentés, il ne faut pas scientifiquement négliger les milliers d’illuminés qui se sont prétendus en relation personnelle avec une entité surnaturelle, parfois un Ange, parfois un Démon, souvent Marie, mais aussi Dieu lui-même. Pour ces illuminé(e)s, la vie n’est pas simple, elle risque même d’être très courte. Les « faux prophètes », comme la fausse monnaie, sont considérés soit comme des fous (peut être un moindre mal), soit comme des délinquants dangereux à éliminer.

Continuer la lecture de Quand Dieu s’invite dans notre cerveau.

Parkings ou cimetières ? Des milliers d’autos et d’avions tout neufs… et déjà en fin de vie.

La crise sanitaire a cloué au sol des milliers d’avions, mais aussi des quantités de véhicules de location. Six mois déjà sans bouger sous le soleil et les intempéries. La plupart ne s’en tireront pas indemnes …

Continuer la lecture de Parkings ou cimetières ? Des milliers d’autos et d’avions tout neufs… et déjà en fin de vie.

Cette poignée GPS pour remplacer les chiens d’aveugles.

Ces braves toutous, si utiles pour les déplacements ds mal-voyants, risquent d’être remplacés par un dispositif encore au stade prototype: Theia. Alliant un gyroscope, un sonar et un GPS, il doit permettre un même ressenti que la laisse du chien, avec des fonctions augmentées…

Continuer la lecture de Cette poignée GPS pour remplacer les chiens d’aveugles.

Une viande éthique, c’est possible … Initiative pour l’abattage à la ferme

Les gigantesques abattoirs industriels ont montré une de leurs faiblesses sur le plan sanitaire: ce sont des nids à Covid. Mais économiquement, et plus encore sur le plan éthique, ils constituent un non sens très critiquable. Or, on peut faire bien mieux, localement, sur le lieu d’élevage, comme c’est déjà d’usage en Suède.

Emilie Janin, éleveuse en Charolais, qui pilote le projet français d’abattoir mobile
Continuer la lecture de Une viande éthique, c’est possible … Initiative pour l’abattage à la ferme

Quand on ouvrait des écoles à l’air libre …

On a bien oublié la tuberculose… Cette maladie essentiellement pulmonaire a imposé le développement de thérapies à base d’hygiène sur une base très simple: le grand air: préventoriums, sanatoriums, mais aussi écoles à l’air libre, en particulier en France et en Allemagne.

Ecole de Suresnes (France)
Cantine scolaire en Allemagne (1904)

On n’a pas idée actuellement de l’importance de la tuberculose sur les populations jusque dans les années 50. Dans le monde entier, citadins comme ruraux en situations d’hygiène déplorables, en cohabitation très dense (ça ne vous rappelle rien ?), ont subi ce qui n’était pas une pandémie comme pour le Covid, mais plutôt une fatalité sanitaire. A l’époque, sans antibiotiques efficaces, les soins reposaient sur “la vie au grand air”. Préventoriums, sanatoriums … et bâtiments scolaires aérés se sont multipliés, on pourrait actuellement s’y référer pour des pathologies plus actuelles.

Continuer la lecture de Quand on ouvrait des écoles à l’air libre …

Les bonnes vieilles saignées de Molière sont elles un facteur de rajeunissement ?

Des travaux académiques sur des souris montrent que le sang de jeunes souris injecté à des adultes leur redonne vigueur (vieille lune maintes fois exploitée avec des désastres immunologiques), mais également que diluer le sang des adultes par des saignées apporte quasiment le même résultat. Les donneurs de sang, en dehors du sandwich de rigueur, auraient ainsi une récompense de longue vie ?

La saignée est le traitement actuel de l’hémochromatose (accumulation de fer dans l’organisme)

Les malades ont parfois survécu à des siècles de “folie hémorragique”, où la saignée fut le traitement cardinal de bien des maladies… dont les hémorragies elles-mêmes (!). Mais à doses raisonnables, les saignées ont peut-être des vertus cachées …

Continuer la lecture de Les bonnes vieilles saignées de Molière sont elles un facteur de rajeunissement ?