L’archipel des Kerguelen … ou comment « L’île de la fortune » devient « l’île de la désolation ».

Bâtie sur un gros mensonge, la colonisation des iles Kerguelen a été une suite de déconvenues. Pour l’instant, une terre très ingrate, une sorte de micro-Islande, la géothermie en moins, le vent en plus … Avec le réchauffement à venir, les choses pourraient changer …

Continuer la lecture de L’archipel des Kerguelen … ou comment « L’île de la fortune » devient « l’île de la désolation ».

Quand on ouvrait des écoles à l’air libre …

On a bien oublié la tuberculose… Cette maladie essentiellement pulmonaire a imposé le développement de thérapies à base d’hygiène sur une base très simple: le grand air: préventoriums, sanatoriums, mais aussi écoles à l’air libre, en particulier en France et en Allemagne.

Ecole de Suresnes (France)
Cantine scolaire en Allemagne (1904)

On n’a pas idée actuellement de l’importance de la tuberculose sur les populations jusque dans les années 50. Dans le monde entier, citadins comme ruraux en situations d’hygiène déplorables, en cohabitation très dense (ça ne vous rappelle rien ?), ont subi ce qui n’était pas une pandémie comme pour le Covid, mais plutôt une fatalité sanitaire. A l’époque, sans antibiotiques efficaces, les soins reposaient sur “la vie au grand air”. Préventoriums, sanatoriums … et bâtiments scolaires aérés se sont multipliés, on pourrait actuellement s’y référer pour des pathologies plus actuelles.

Continuer la lecture de Quand on ouvrait des écoles à l’air libre …

Clipperton, L’atoll maudit du Pacifique …

Boulet ou richesse inexploitée ? Cette île perdue et généralement ignorée se trouve juridiquement sous le contrôle de la France. Après un parcours d’histoires riches et tragiques, c’est désormais le grand calme. Réservée aux scientifiques, elle est peut-être une pépite en terme d’halieutique et de minerais sous-marins.



Il s’agit d’un atoll corallien, unique d’ailleurs dans cette partie du Pacifique. Eloigné de 1300 km de la côte mexicaine, il présente un aspect ovaloïde de 12 km de circonférence, avec une surface immergée qui ne dépasse pas 2 km2. Le point culminant est un rocher volcanique de 30 m d’altitude, alors que l’ensemble du sol est formé de sables coralliens imprégnés de guano.

Continuer la lecture de Clipperton, L’atoll maudit du Pacifique …

Nous sommes en guerre ! Les réflexes immuables dans ce type de situation …

Gestes de sécurité, méfiance pour autrui, solidarités, frugalité, civisme, ces comportements sont immuables pour passer une épreuve. Dans ce post, les affiches anglaises et américaines datant des années 40, pour “éduquer” les populations. Hé oui, on les retrouve désormais avec les mêmes arguments.

Continuer la lecture de Nous sommes en guerre ! Les réflexes immuables dans ce type de situation …

A propos du droit de cuissage …

Dans l’actuel mouvement metoo, le droit se cuissage est évoqué comme une réalité historique, mais aussi comme un principe immanent d’une société inégalitaire.

Tarte à la crème des récits moyenâgeux, pointant du doigt les excès du système féodal, le droit de cuissage est depuis longtemps remisé par les historiens au rayon des fables… mais sa survivance dans les esprits peut cacher autre chose.

Tableau de Jules-Arsène Garnier: “Le droit du Seigneur”

Plus de deux millions de français sont allés s’esclaffer au cinéma lors de la sortie de ”Promotion canapé”, film gentillet, satyre des mœurs supposées d’une administration de la République…

Ce film a basé son succès sur la vague ”politiquement correcte” de la dénonciation des harcèlements sexuels. Et à cette occasion, de doctes commentateurs ont établi une relation immédiate avec le droit de cuissage des seigneurs, sur les futures épouses de leurs sujets…

Au-delà du droit de cuissage, sont évoqués parallèlement d’autres excès de la caste nobiliaire, comme le ”droit de ravage” (pratique d’une chasse à courre à grand spectacle dans les cultures, anéantissant les récoltes) ou le droit de ”faire battre marais” par la populace, afin de faire cesser les coassements des grenouilles…

Continuer la lecture de A propos du droit de cuissage …

Retrouver les savoir-faire des jardiniers d’antan.

Les fruits de culture intensive nécessitent des traitements coûteux et malsains. Pourquoi ne pas réintroduire des pratiques naturelles qui ont fait leurs preuves ?

Les vergers clos de Montreuil. Spécialité, les pêches!

Au XIXème siècle, l’expansion des chemins de fer a permis de faire « monter » du sud  vers Paris des fruits en grandes quantités, des fruits mûris précocement et naturellement.

Ces fruits étaient produits depuis deux siècles avec des méthodes sans cesse améliorées,  profitant au maximum des rayons solaires en plaçant les végétaux tout contre des murs bien exposés, qui gardaient la chaleur le jour pour la restituer la nuit.

Continuer la lecture de Retrouver les savoir-faire des jardiniers d’antan.

Corsaires et guerres de course

Maintenant, on appelle cela des “proxies”, des guerriers délégués à un combat qu’on n’assume pas …

Surcouf, le plus grand, une légende de la mer …

Les corsaires sont des supplétifs qui se mettent au service d’un état, aux cotés de la Marine de cet état.

 Ils ont ainsi un statut civil, mais n’agissent que sur mission (la “lettre de course”) et ne doivent s’attaquer qu’à des navires ennemis (ce qui suppose un état de guerre déclarée).

La guerre de course (d’où le mot “corsaire”) a souvent été pratiquée par un belligérant pour pallier l’insuffisance de sa propre marine. Ce système est très avantageux pour l’Etat: le poids financier de l’armement corsaire est à la charge de l’armateur, et le gouvernement touche une part de la revente des prises opérées par le corsaire (navires + cargaisons). De plus, c’est à l’armateur de payer la rançon des marins corsaires prisonniers en cas de défaite.

En 2020, on appellerait cela une “délégation de service public” …

Continuer la lecture de Corsaires et guerres de course

1934 : un aigrefin se faite élire roi d’Andorre ! !

Les à-cotés de l’Histoire regorgent de personnages hauts en couleur, mystificateurs de haute volée, opportunistes parfois chanceux, mais généralement rattrapés par la justice bienséante … l’épisode andorran de Boris Skossyreff  en est un bel exemple.

Combien de passeports aura eu cet intrigant personnage au cours de sa vie tumultueuse ? Et avec combien d’identités ? Grâce à ses papiers falsifiés, il avait le don d’ubiquité, il pouvait se situer à plusieurs endroits en même temps, sous des patronymes distincts, flanqué de compagnes différentes …

Continuer la lecture de 1934 : un aigrefin se faite élire roi d’Andorre ! !