Quel est ce nerf vague (pneumogastrique) qui calme tous nos excès ?

Notre organisme est en permanence sous le contrôle d’un système nerveux dit autonome, en ce sens qu’il ne dépend pas de notre volonté en faisant agir un double circuit de sensibilité et d’action, les systèmes ortho et parasympathique. Chez ce dernier, l’essentiel des tâches est le fait d’un nerf unique, quoique très ramifié : le nerf vague. Tous nos organes, toutes nos fonctions, sont sous surveillance et sous l’action régulatrice et apaisante du nerf vague.

Historiquement nommé « pneumogastrique », puisqu’il gère principalement notre respiration et notre digestion, le nerf vague a, on l’a démontré depuis, une action permanente dans les domaines physiologiques suivants :

  • les battements du coeur
  • la pression artérielle
  • le degré de tension des vaisseaux sanguins
  • la production d’urine
  • les sensations de faim et de satiété
  • le séquencement des phases de la digestion
  • la détoxification de l’organisme via le foie
  • le rythme et la puissance de la respiration
  • la production de sueur, de salive, d’urine et de larmes.
  • le clignement des paupières, la tension des pupilles
  • le timbre de la voix
  • l’excitation sexuelle
  • etc ….

La suite de cet article est réservé aux abonné(e)s. Abonnez vous, vous augmentez vos connaissances, et vous faites une bonne action ….

Musique et gastronomie

La musique, ou tout au moins une ambiance musicale, peut exercer une influence majeure sur notre appréciation de la nourriture.

On sait que la couleur des mets, leur présentation, la taille de l’assiette, peuvent jouer sur notre intérêt gustatif, l’odeur bien évidemment joue elle aussi un rôle essentiel.

Mais les sons ?

Les sons d’ambiance sont porteurs d’émotions attachées à nos souvenirs, et on peut leur faire correspondre des plats sur lesquels ils  auront une empreinte gustative.

Continuer la lecture de Musique et gastronomie