Un “Jurassic Park” très élitiste à Komodo, pour préserver les dragons.

Pour visiter la réserve de Komodo, il en coûtera désormais 1000 $. Finies les nuées de touristes et les paquebots croisiéristes. Faut-il pour autant évacuer les populations autochtones ?

Jusqu’ici, plus de 180 000 touristes annuels. Qui ne payaient que 10$ l’entrée…. ça va changer !


Continuer la lecture de Un “Jurassic Park” très élitiste à Komodo, pour préserver les dragons.

Agressions et mutilations d’animaux: retour aux années 70

Les évènements dramatiques qui touchent chevaux et bétails des campagnes françaises n’ont trouvé jusqu’ici aucune explication tangible. Il est intéressant de revenir sur des évènements similaires survenus aux USA. Contexte différent, mais mêmes questionnements.

Les OVNI ont été mis en cause … Pas en France pour l’instant …

L’article qui suit, paru en 2004, se reporte à des évènements qui ont, comme en France actuellement, bouleversé tout un pays, en particulier dans les milieux agricoles. Nous nous abstiendrons ici d’illustrer cet article avec des photos insoutenables …

Continuer la lecture de Agressions et mutilations d’animaux: retour aux années 70

Et le cerveau humain diminua …

Y a t’il une réelle correspondance entre l’intelligence, disons les capacités cognitives, et la taille du cerveau? Des découvertes archéologiques surprenantes font avancer le débat.

Début de l’hominisation: le cerveau augmente. Ensuite … lire l’article.

Restons un instant au XXIème siècle : les femmes contemporaines ont le cerveau d’un poids moyen de 2120 grammes, les hommes , eux, atteignent 2325 grammes.

Continuer la lecture de Et le cerveau humain diminua …

Les parasites, ces locataires qui font partie de notre vie…

Depuis des milliers d’années, nous vivons avec eux. Parasitisme ou symbiose? Eux profitent de nous, c’est sûr. mais dans l’autre sens, nous pouvons y trouver notre compte …

Gale sarcoptique: celle-ci, elle, ce n’est pas une copine …

Prenez l’exemple des poux, tiques et puces … Ils sont à l’origine de l’un des comportements les plus importants chez les primates: l’épouillage. Ces interactions rapprochées entre individus permettent de renforcer les liens familiaux, d’établir une hiérarchie, de résoudre des conflits et in fine de limiter le nombre de parasites chez chacun des membres, sans jamais les éliminer.

Continuer la lecture de Les parasites, ces locataires qui font partie de notre vie…

Les criquets dévastateurs sous l’influence d’une phéromone

Lors d’une nuée de criquets dans une zone de culture, un essaim d’un kilomètre carré contient environ 40 millions de criquets. Or, chaque criquet consomme chaque jour l’équivalent de son poids en nourriture, c’est-à-dire environ deux grammes. Autrement dit, chaque essaim de criquets consomme autant de nourriture que 35 000 personnes. Voilà, le ton est donné. Mais pourquoi et comment ces insectes se regroupent-ils et comment les recadrer ?

Continuer la lecture de Les criquets dévastateurs sous l’influence d’une phéromone

Les tardigrades se fichent bien de nos soucis climatiques.

Les tardigrades sont sûrement les animaux les plus coriaces de la planète. Ils ont évolué pour vivre presque n’importe où et survivre à presque tout. Historiquement, il s’agit d’arthropodes qui, bizarrement, ont perdu les gènes organisateurs de l’abdomen…  voilà ce que ça donne …

Continuer la lecture de Les tardigrades se fichent bien de nos soucis climatiques.

La clipnose : comment immobiliser un chat avec une pince à linge !

La clipnose est une technique peu connue (hors les vétérinaires…) qui consiste à réaliser un pincement de la peau en arrière du cou, afin d’obtenir une immobilisation de l’animal. Le mot clipnose provient de l’anglais CLIP (pince, agraphe) et du mot HYPNOSE. En effet, le chat « clipnotisé » se comporte comme un animal hypnotisé (en général via un stress intense).

Vous noterez (tendre l’oreille) le ronronnement concomitent.
Continuer la lecture de La clipnose : comment immobiliser un chat avec une pince à linge !

l’émeu: un gros noiseau sans ailes…

Encore une exclusivité australienne, cet oiseau de belle taille offre quelques particularités qu’on va ici détailler.

Sorte de mini autruche au long cou et à la tête bleuâtre, l’émeu s’est considérablement développé en Australie, jusqu’à des bandes de plusieurs centaines … Difficile, très difficile à les cadrer, même l’armée australienne y a renoncé…

Continuer la lecture de l’émeu: un gros noiseau sans ailes…

L’hétéro-isothérapie: soigner la maladie par son mal d’origine …

L’hétéro isothérapie utilise des médicaments homéopathiques conçus à partir de l’allergène identifié.
Ce sont des dilutions homéopathiques obtenues à partir de n’importe quelle molécule ou produits de synthèse .

Le pollen est un des principaux allergènes qu’on peut utiliser en isothérapie.
Continuer la lecture de L’hétéro-isothérapie: soigner la maladie par son mal d’origine …

Peindre en noir une pale d’éolienne, c’est sauver 70% des oiseaux.

Les nuisances dues aux éoliennes? Leur intrusion dans les paysages, leurs émissions électromagnétiques, leur bruit, leur obsolescence rapide, leur production énergétique aléatoire … et leur danger réel pour les oiseaux de passage et les rapaces locaux. Et pourtant, ile existe une solution toute simple pour alerter les oiseaux et les préserver.

Continuer la lecture de Peindre en noir une pale d’éolienne, c’est sauver 70% des oiseaux.