Le nectar, un “red bull” puissant pour les pollinisateurs… et les autres.

Le nectar, matière première du miel après sa régurgitation de l’estomac des abeilles, est aussi un aliment énergisant, un quasi “red bull” pour de nombreux animaux, pollinisateurs bienvenus, ou profiteurs indésirables. Comment la plante fait elle le tri ?

Cette chauve-souris se gorge de nectar… est-ce utile à la plante, ou plutôt néfaste ?
Continuer la lecture de Le nectar, un “red bull” puissant pour les pollinisateurs… et les autres.

Pourquoi les chats dorment-ils autant ?

En moyenne, les chats adultes dorment entre 12 et 16 heures par jour. Les chats âgés et les chatons dorment encore plus, passant environ 80% de leur vie à dormir. Pourquoi dorment-ils autant?

Continuer la lecture de Pourquoi les chats dorment-ils autant ?

Des fermes flottantes, au plus près des centres urbains.

Quand la moitié de la population mondiale sera urbanisée en bordure de mer ou de grand fleuve, une solution logique serait de produire des aliments frais au plus près, c’est à dire sur des barges flottantes. Avec un minimum de personnel, et des capacités nouvelles de recyclage. Une ferme d’élevage (lait, yaourts) est en projet avancé à Rotterdam.

Continuer la lecture de Des fermes flottantes, au plus près des centres urbains.

La magnétobiologie: au croisement de la physique et de la médecine.

L’action des champs électriques et magnétiques sur le Vivant a longtemps été observée avec beaucoup de scepticisme par la Médecine conventionnelle. Sans doute à cause de certaines outrances de pionniers (Mesmer et autres) qui ont confondu la science et l’amusement. Plus près de nous, des chercheurs discrets et opiniâtres ont suivi les progrès de l’électronique et de la physique quantique, pour faire avancer nos savoirs, nos compréhensions, et pour proposer des olutions thérapeutiques efficaces. Pierre-Marie Le Chapellier en est un représentant exemplaire.

Continuer la lecture de La magnétobiologie: au croisement de la physique et de la médecine.

L’impensable ornithorynque livre peu à peu ses secrets.

Avec son bec de canard et une silhouette de castor,  l’ornithorynque présente un éventail de caractéristiques bizarres:  il pond des œufs au lieu de donner naissance à des bébés vivants, mais la femelle produit du lait, il est armé d’ éperons venimeux, comme des reptiles, et il est même équipé de 10 chromosomes sexuels. Maintenant, les chercheurs ont effectué une cartographie unique du génome de l’ornithorynque et ont trouvé des réponses concernant les origines de quelques-unes de ses caractéristiques étranges.

Continuer la lecture de L’impensable ornithorynque livre peu à peu ses secrets.

Le gui, un modèle végétal pour étudier (et soigner?) le cancer.

Comme les cellules cancéreuses, le gui, ce parasite végétal vigoureux, présente un métabolisme original, gros consommateur de glucose, avec une déficience des mitochondries. Comme le gui “pompe” les sucres de son soutien végétal, la tumeur est avide du glucose sanguin du malade.

Continuer la lecture de Le gui, un modèle végétal pour étudier (et soigner?) le cancer.

Leur vessie natatoire participe à l’audition de poissons

La vessie natatoire – une sorte de sac à paroi mince rempli de gaz – est un organe qui, en premier lieu, fournit aux téléostéens – des poissons aux squelettes osseux – leur flottabilité. Elle peut aussi aider au niveau de l’audition.

Continuer la lecture de Leur vessie natatoire participe à l’audition de poissons

Le placenta des mammifères: un rétrovirus était passé par là…

Pour garder bien au chaud des ovules fécondés, assurer leur nutrition comme leur épuration, tout en évitant le rejet immunologique dédié aux organismes “étrangers (50% maman, 50% papa), les premiers mammifères ont mis en oeuvre un organe tout nouveau tout beau: le placenta. Et tout ça grâce à un rétrovirus !

Continuer la lecture de Le placenta des mammifères: un rétrovirus était passé par là…

H20 mon Amour: d’où vient l’eau de notre terre ?

Où la recherche d’une réponse à une question séculaire permet
de mettre en évidence deux attitudes opposées sur la façon
d’envisager
le statut de notre planète.

Continuer la lecture de H20 mon Amour: d’où vient l’eau de notre terre ?

L’Azolla caroliana: cette petite fougère proliférante peut révolutionner l’agriculture.

L’Azolla est une petite fougère d’eau qui a une forte capacité de multiplication avec aussi la possibilité de fixer l’azote de l’air. Elle est très riche en protéines et elle est parfaitement digeste pour la plupart des espèces d’élevage. Utilisée dans les pays en développement, elle s’insère désormais avec succès dans des productions marginales du monde entier.

Continuer la lecture de L’Azolla caroliana: cette petite fougère proliférante peut révolutionner l’agriculture.