Venins, poisons, toxines … Remèdes et antidotes…

La Nature n’est pas avare en substances dommageables pour des organismes biotiques. Mais ceci dans un cadre d’équilibre naturel, structuré par des millions d’années d’évolution du Vivant. Et puis l’Homme est arrivé, chimiste chevronné, inventeur de milliers de molécules synthétiques inconnues de nos organismes. Notre petite bulle appelée Terre en est désormais saturée, leurs effets s’observent à tous les niveaux.

Continue reading Venins, poisons, toxines … Remèdes et antidotes…

Gérer la douleur (5): le rôle de l’alimentation

Lors de douleurs chroniques, il existe un organe, l’intestin, et une fonction, la digestion, qui interviennent de manière intense sur des phénomènes inflammatoires et immunologiques fortement impliqués dans l’entretien des douleurs chroniques, avec des phases aigues selon les phases de la digestion.

Continue reading Gérer la douleur (5): le rôle de l’alimentation

Non, le cochon n’est pas si bête !

Parce qu’on mange sa chair, le porc a plutôt été considéré comme un bétail, au même rang que les vaches ou les oies … et on n’a pas vraiment tenté de mesurer son intelligence, comme on l’a fait pour les chiens et les chats. Et pourtant, des études récentes ont apporté des résultats étonnants. Oui, le cochon est intelligent, tendance futé …

Continue reading Non, le cochon n’est pas si bête !

Le danger immanent des “supercontaminateurs”

Pourquoi certains individus, touchés par une affection, ont cette capacité d’infecter autour d’eux des dizaines de personnes, beaucoup plus qu’un malade lambda? L’actualité Covid nous décrit des cas, mais les exemples ne manquent pas dans l’histoire de la médecine …

Continue reading Le danger immanent des “supercontaminateurs”

Gérer la douleur (4): les thérapies mentales et physiques.

La médecine conventionnelle utilise des molécules pour agir sur des cibles pharmacologiques bien précises (voir articles précédents), avec des effets dose-dépendants et limités dans le temps. D’autres méthodes de soins jouent sur des critères énergétiques, ou bien sur le psychisme.

Continue reading Gérer la douleur (4): les thérapies mentales et physiques.

Gérer la douleur (3): les thérapies conventionnelles.

La douleur (voir articles précédents) repose sur des sensations nerveuses qui parviennent au cerveau par de multiples canaux, qui sont autant de cibles pharmacologiques pour les traitements conventionnels. On peut cibler les récepteurs cutanés, les neurones ou ganglions du trajet nerveux, ou directement le cerveau, et ce dans les voies ascendantes (réceptives) ou descendantes (motrices, glandulaires …).

Continue reading Gérer la douleur (3): les thérapies conventionnelles.

Des “cousinades” pour les enfants issus d’un même donneur de sperme.

A question est: est ce que les enfants issus d’un même donneur de sperme peuvent être considérés comme cousins ? Biologiquement, oui, socialement c’est plus compliqué….

Continue reading Des “cousinades” pour les enfants issus d’un même donneur de sperme.

Les tumeurs végétales sont elles des cancers ?

Comme les animaux, les végétaux passent par les stades d’embryon, de jeune pousse, d’adulte, puis de “vieille branche”… … Ils subissent les mêmes avanies parasitaires, virales, bactériennes, les mêmes tribulations climatiques, les mêmes misères de nutrition. Et pourtant, les plantes, elles,  semblent échapper à la cancérisation. Comment, pourquoi ? Quelques éléments de réponse.

tumeur végétale due à Agrobacterium tumefascens
Continue reading Les tumeurs végétales sont elles des cancers ?

Viandes synthétiques: le secret est dans le gras.

Dans la course actuelle pour sortir des protéines hors élevage, plusieurs voies, le plus souvent via des protéines végétales. Mais pour une saveur correcte, il faut incorporer du gras, du gras animal qui “tienne la cuisson” avec un goût qu’on peut moduler.

Continue reading Viandes synthétiques: le secret est dans le gras.