Quand les asticots … peuvent leurrer la police scientifique.

Voici une expérience, menée en Angleterre, sur des cadavres de porcelets, dont l’un avait été imprégné de nicotine, comme s’il avait fumé …
Hé bien dans les heures qui ont suivi leur mise à l’air, à la portée des mouches, seuls les porcs “non fumeurs” ont été attaqués par les asticots, les ” fumeurs”l’ont été que bien plus tard, peut-être après dégradation ou élimination de la nicotine.

Alors d’accord, la nicotine est un insecticide, et les asticots sont des insectes en devenir … rien de plus normal …

Mais alors, cette connaissance est elle appliquée ? Difficile de donner des conclusions définitives.

Mais il se pourrait bien que nos “experts” de la police scientifiques, ces nouveaux héros télévisés et judiciaires, aient à revoir leur copie: ils risqueraient de se tromper gravement pour déterminer ” l’heure du crime” selon les habitudes tabagiques de la victime …

Leave a Reply

Your email address will not be published.