La Chine impose aux labos un rabais de 50 % sur le prix des médicaments.

C’est sévère: Un rabais de 50%, immédiat, sinon les médicaments visés ne seront pas remboursés par la “sécu” chinoise. La liste comprend 162 spécialités, récentes sur le marché, dont la moitié de labos occidentaux.

Cela nous change des achats aveugles de la communauté européenne du Remdesivir ou de divers vaccins à coup de milliards …

Là, c’est sans appel: – 50%, ou bien pas de remboursement des ordonnances. Avec un marché solvable (c’est l’Etat qui paye) d’un milliard quatre d’habitants, tous les labos ont accepté. Les programmes d’assurance de l’État couvrent principalement les services dans les hôpitaux publics et les maladies courantes. La liste des médicaments couverts par les programmes est mise à jour annuellement avec de nouvelles entrées depuis 2017.

Les patients chinois peuvent désormais obtenir le remboursement de 2 800 médicaments, dont 1 426 médicaments occidentaux et 1 374 médicaments traditionnels chinois. La nouvelle version de la liste de remboursement des médicaments entrera en vigueur le 1er mars. Cela signifie que les citoyens chinois qui achètent des médicaments aux États-Unis coûteront beaucoup, bien moins que le prix facturé pour le même médicament aux États-Unis.

La liste des médicaments de cette année comprend également plus de médicaments anticancéreux appelés inhibiteurs de la PD-1, qui utilisent le système immunitaire du corps pour combattre les tumeurs. La Chine compte environ 4 millions de nouveaux patients atteints de cancer et 2,8 millions de décès par cancer chaque année.

Source Caixin Global

Leave a Reply

Your email address will not be published.