Bactéries: ce monde parallèle qui nous façonne …

Les bactéries sont partout autour de nous, mais aussi dans notre intérieur (poumons, intestins …) . La biologie pastorienne les a identifiées, pour mieux les contrôler sur un plan médical, mieux les asservir pour des processus bio-industriels. Mais après un siècle de belligérance, on s’aperçoit que “l’adversaire” est le plus souvent un partenaire, et qu’il existe dans son milieu naturel, de manière totalement différente que dans nos cultures de laboratoires. Avec de telles erreurs de jugement, il n’est pas étonnant d’assister à des échecs thérapeutiques ou technologiques, en particulier lorsque les bactéries s’organisent en commun pour créer des biofilms.

Continue reading Bactéries: ce monde parallèle qui nous façonne …

Comment gérer la pollution des eaux des ballast ?

L’eau de ballast est de l’eau stockée dans la coque d’un navire pour assurer la stabilité et améliorer la maniabilité pendant un voyage. Lorsque le navire atteint sa destination, le ballast est vidé dans l’eau du nouveau port, avec son lot d’invités indésirables sous forme de bactéries, virus, algues, petits invertébrés, œufs ou larves de diverses espèces qui ont fait du blablaboat… et peuvent devenir des espèces envahissantes.

Continue reading Comment gérer la pollution des eaux des ballast ?

L’insidieux fructose : poison métabolique, énergisant pervers.

Notre santé actuelle paie très cher l’utilisation de ce faux sucre, un sous-produit d’une agriculture intensive de Big Agro (engrais, eau, OGM, pesticides… et subventions sans fins) que Big Nutri (vous connaissez les marques) incorpore dans les assiettes, au bénéfice en commun de Big Pharma qui « soigne » les diabètes, cardiopathies et autres cancers. Si vous cherchez bien, ce sont bien souvent les mêmes actionnaires…

Continue reading L’insidieux fructose : poison métabolique, énergisant pervers.

Pour les résidus de brasseries, un avenir radieux “pour sauver la planète”…

Jusqu’ici, les résidus de brasserie (ce qui reste de l’orge après fermentation), étaient fort peu valorisés, essentiellement vers l’alimentation animale de peu de valeur nutritive. Mais désormais, on peut en consommer, c’est un bonne action environnementale …de la “récup’ alimentaire!

Des snacks à haute valeur environnementale …mais diététique ????
Continue reading Pour les résidus de brasseries, un avenir radieux “pour sauver la planète”…

Venins, poisons, toxines … Remèdes et antidotes…

La Nature n’est pas avare en substances dommageables pour des organismes biotiques. Mais ceci dans un cadre d’équilibre naturel, structuré par des millions d’années d’évolution du Vivant. Et puis l’Homme est arrivé, chimiste chevronné, inventeur de milliers de molécules synthétiques inconnues de nos organismes. Notre petite bulle appelée Terre en est désormais saturée, leurs effets s’observent à tous les niveaux.

Continue reading Venins, poisons, toxines … Remèdes et antidotes…

Gérer la douleur (5): le rôle de l’alimentation

Lors de douleurs chroniques, il existe un organe, l’intestin, et une fonction, la digestion, qui interviennent de manière intense sur des phénomènes inflammatoires et immunologiques fortement impliqués dans l’entretien des douleurs chroniques, avec des phases aigues selon les phases de la digestion.

Continue reading Gérer la douleur (5): le rôle de l’alimentation

Le danger immanent des “supercontaminateurs”

Pourquoi certains individus, touchés par une affection, ont cette capacité d’infecter autour d’eux des dizaines de personnes, beaucoup plus qu’un malade lambda? L’actualité Covid nous décrit des cas, mais les exemples ne manquent pas dans l’histoire de la médecine …

Continue reading Le danger immanent des “supercontaminateurs”

Gérer la douleur (4): les thérapies mentales et physiques.

La médecine conventionnelle utilise des molécules pour agir sur des cibles pharmacologiques bien précises (voir articles précédents), avec des effets dose-dépendants et limités dans le temps. D’autres méthodes de soins jouent sur des critères énergétiques, ou bien sur le psychisme.

Continue reading Gérer la douleur (4): les thérapies mentales et physiques.

Gérer la douleur (3): les thérapies conventionnelles.

La douleur (voir articles précédents) repose sur des sensations nerveuses qui parviennent au cerveau par de multiples canaux, qui sont autant de cibles pharmacologiques pour les traitements conventionnels. On peut cibler les récepteurs cutanés, les neurones ou ganglions du trajet nerveux, ou directement le cerveau, et ce dans les voies ascendantes (réceptives) ou descendantes (motrices, glandulaires …).

Continue reading Gérer la douleur (3): les thérapies conventionnelles.

Les tumeurs végétales sont elles des cancers ?

Comme les animaux, les végétaux passent par les stades d’embryon, de jeune pousse, d’adulte, puis de “vieille branche”… … Ils subissent les mêmes avanies parasitaires, virales, bactériennes, les mêmes tribulations climatiques, les mêmes misères de nutrition. Et pourtant, les plantes, elles,  semblent échapper à la cancérisation. Comment, pourquoi ? Quelques éléments de réponse.

tumeur végétale due à Agrobacterium tumefascens
Continue reading Les tumeurs végétales sont elles des cancers ?