Bactéries: ce monde parallèle qui nous façonne …

Les bactéries sont partout autour de nous, mais aussi dans notre intérieur (poumons, intestins …) . La biologie pastorienne les a identifiées, pour mieux les contrôler sur un plan médical, mieux les asservir pour des processus bio-industriels. Mais après un siècle de belligérance, on s’aperçoit que “l’adversaire” est le plus souvent un partenaire, et qu’il existe dans son milieu naturel, de manière totalement différente que dans nos cultures de laboratoires. Avec de telles erreurs de jugement, il n’est pas étonnant d’assister à des échecs thérapeutiques ou technologiques, en particulier lorsque les bactéries s’organisent en commun pour créer des biofilms.

Continuer la lecture de Bactéries: ce monde parallèle qui nous façonne …

In vino sanitas: (1) le vin et la santé.

C’est le plus célèbre des alicaments, depuis une cinquantaine de siècles. Mais c’est aussi un facteur de désordres sociaux … On ne parle jamais du vin avec neutralité. Dans les pages qui suivent, nous allons nous restreindre à son aspect purement médical, et dans le cadre strict du raisin fermenté.

Continuer la lecture de In vino sanitas: (1) le vin et la santé.

Faire copains-copines avec nos bactéries… Pour un microbiome collaboratif…

Quand je vois la mention « no bacter », mes poils se hérissent. Pourquoi tant de haine … Pourquoi stériliser à tout prix un environnement naturel où justement la biodiversité est un gage de santé ? Allons faire un tour au plus profond de nous, à la rencontre de nos hôtes mal aimés …

Bactéries cutanées autour d’un pore de glande sudoripare.
Continuer la lecture de Faire copains-copines avec nos bactéries… Pour un microbiome collaboratif…

L’immunologie, ou le “péché originel” des vaccins (4)

Dans cet article, intéressons nous aux bactéries (amies ou ennemies?) que nous hébergeons dans tout notre corps, et leurs relations avec notre système immunitaire.



Qu’elles soient au plus profond de nous (bactéries de l’intestin, des bronches, du vagin), ou à la surface de notre peau, des dizaines de milliards de bactéries se multiplient en permanence au contact de nos cellules immunitaires de veille. Comment celles-ci font elles le tri entre les « bonnes bactéries » et les indésirables, voire dangereuses ?

Continuer la lecture de L’immunologie, ou le “péché originel” des vaccins (4)