Plaies, escarres, cicatrices… Le miel, encore le miel, toujours le miel…

On note actuellement un regain de concepts et de méthodes nouvelles pour soigner des plaies, en accompagner la cicatrisation, ou accélérer la guérison. Des méthodes toujours plus technologiques, toujours plus onéreuses, et pas forcément plus efficaces que des remèdes éprouvés comme le soluté de Dakin et surtout le miel, extraordinaire agent qui permet des cicatrisations rapides, sûres, et avec un minimum de débordements cutanés. Big Pharma a bien sûr un œil dessus, et l’on s’attend déjà aux « miels thérapeutiques » brevetés, protégés et bien sûr hors de prix. En attendant, les apiculteurs sont les meilleurs fournisseurs pour les chirurgiens et les dermatologues.

Continuer la lecture de Plaies, escarres, cicatrices… Le miel, encore le miel, toujours le miel…

Comment s’hydratent les mammifères marins ?

Comment survivre dans une eau trois fois plus salée que son propre sang, sans pouvoir accéder à de l’eau douce ? Les mammifères marins (mais aussi oiseaux et reptiles) ont dû mettre en place au cours des millénaires, des adaptations anatomiques et physiologiques. Et ça marche parfaitement.

Continuer la lecture de Comment s’hydratent les mammifères marins ?

Eau glacée + méthane + ammoniac + soleil = molécules organiques.

Certaines météorites contiennent de la matière organique qui a pu participer à la mise en œuvre d’une chimie nécessaire à l’émergence de la vie sur Terre. Cette matière organique météoritique pourrait avoir un lien avec les molécules observées dans les nuages moléculaires denses, lieu de formation de notre Système solaire

Continuer la lecture de Eau glacée + méthane + ammoniac + soleil = molécules organiques.

La radioactivité, source de vie sur terre.

Que ce soit au fond des océans ou au plus profond des carottages de la croûte terrestre, on constate une activité biologique intense, dont l’énergie ne peut provenir que de la radioactivité des matériaux de ces profondeurs. L’eau, en particulier, est une source de “briques originelles” pour entretenir le Vivant.

Ces bulles gazeuses, mélange d’azote, de méthane et d’hydrogène, au fond d’une mine du Minnesota. La trace d’une radiolyse de l’eau souterraine.
Continuer la lecture de La radioactivité, source de vie sur terre.

Les fluides n’aiment pas les tuyaux rectilignes.

Les ingénieurs en mécanique des fluides n’ont toujours pas intégré (sauf quelques avant gardistes) la résistance des liquides à circuler dans des conduits rectilignes. Frottements aux revêtements, différences de pression et de température… les fluides se cherchent un chemin bien différent qu’on peut leur aménager … la Nature l’a bien compris, puis des visionnaires comme Tesla ou Schauberger.

Continuer la lecture de Les fluides n’aiment pas les tuyaux rectilignes.

Comment gérer la pollution des eaux des ballast ?

L’eau de ballast est de l’eau stockée dans la coque d’un navire pour assurer la stabilité et améliorer la maniabilité pendant un voyage. Lorsque le navire atteint sa destination, le ballast est vidé dans l’eau du nouveau port, avec son lot d’invités indésirables sous forme de bactéries, virus, algues, petits invertébrés, œufs ou larves de diverses espèces qui ont fait du blablaboat… et peuvent devenir des espèces envahissantes.

Continuer la lecture de Comment gérer la pollution des eaux des ballast ?