L’option cétogène, ou la revanche de la mayonnaise…

Peut-on vivre sans sucres, le « carburant » normal de nos organismes ? Dans des conditions de disette extrême (ou de jeûne volontaire), on s’aperçoit que des pans entiers de notre physiologie s’organisent autrement, avec des conséquences étonnantes qu’il peut être est intéressant d’exploiter.

Continuer la lecture de L’option cétogène, ou la revanche de la mayonnaise…

Le sucre des fruits est bon pour la santé… mais pas le sucre transformé… pourquoi?

Les fruits sont, avec les légumes, incontournables de tout régime alimentaire sain et un tant soit peu équilibré. Ils se caractérisent souvent, entre autres, par leur douceur – surtout lorsqu’ils sont bien mûrs. Ce goût suave si apprécié provient de leur forte teneur en un type de sucre qui, on ne sera pas très surpris… s’appelle le fructose ! Ils contiennent également du glucose, mais en quantité beaucoup plus faible.

Continuer la lecture de Le sucre des fruits est bon pour la santé… mais pas le sucre transformé… pourquoi?

De stérilets baladeurs au diagnostic compliqué.

Le stérilet est un dispositif de contraception simple et mondialement éprouvé. Mais il arrive que ce petit objet se faufile hors de l’utérus pour aller coloniser d’autres organes de la cavité abdominale.Place alors aux chirurgiens.

Chez cette femme, deux stérilets! L’un (petite flèche) à sa place dans l’utérus, l’autre inséré dans la vessie …

Continuer la lecture de De stérilets baladeurs au diagnostic compliqué.

La vasopressine, un traitement efficace contre l’autisme ?

Alors qu’au moins 670 000 personnes en sont atteintes en France, leur substrat neurobiologique reste mal compris. Les traitements disponibles sont limités et présentent des effets indésirables. La vasopressine, un neuropeptide produit par le cerveau, a récemment été mise en avant comme un possible traitement contre les troubles du comportement social, et l’utilisation d’un modèle préclinique a permis d’élucider des mécanismes d’action.

Continuer la lecture de La vasopressine, un traitement efficace contre l’autisme ?

Dépression et inflammation : le rôle émergent du système immunitaire en psychiatrie

La dépression est une maladie mentale fréquente, et mal comprise. Elle est caractérisée par des symptômes tels qu’une tristesse persistante, un manque de motivation à effectuer des tâches habituelles, une perte d’intérêt et de plaisir, une grande fatigue, des troubles du sommeil, une perte d’appétit… mais également un sentiment de désespoir, qui peut mener jusqu’à des pensées et gestes suicidaires.

Continuer la lecture de Dépression et inflammation : le rôle émergent du système immunitaire en psychiatrie

Un alliage de cuivre bactéricide à 99,9 %.

On sait les vertus bactéricides du cuivre, beaucoup d’équipements hospitaliers utilisent des poignées de porte en cuivre. Mais c’est un processus lent, et il faut nettoyer ces poignées en permanence. Un nouvel alliage augmente considérablement la surface de contact de ces objets médicaux, et l’efficacité devient totale.

une fois le manganèse éliminé, le cuivre présente une structure en peigne qui améliore les contacts.
Continuer la lecture de Un alliage de cuivre bactéricide à 99,9 %.

Variant omicron et troisième dose: cherchez l’erreur !

Six semaines après l’apparition de ce variant au Bostnawa, deux pays sont désormais bien documentés sur l’évolution de cette nouvelle épidémie: la Corée et l’Afrique du sud. C’est plein d’enseignement, mais pas pour le système médical occidental.

Continuer la lecture de Variant omicron et troisième dose: cherchez l’erreur !

Pourquoi les enfants sont nettement plus résistants au Covid-19

La réponse est dans la production d’interférons par les muqueuses respiratoires, quasi immédiate chez les jeunes (amygdales et tissus lympho¨¨ïdes associés), bien plus tardive chez les adultes . Une étude nantaise précise bien les choses.

Continuer la lecture de Pourquoi les enfants sont nettement plus résistants au Covid-19

Hypersensibilité: tout se joue dans notre conjonctif.(#1)

Longtemps appelé « tissu de remplissage et de soutien », le conjonctif apparaît désormais comme un domaine clé  de notre physiologie, qui bien au delà de son rôle nutritif et hydratant, organise à distance la gestion des gènes (épigénétique) en fonction de  facteurs extérieurs (l’environnement) ou intérieurs (émotions, encrassements métaboliques, etc.). Et c’est la qualité hydrique du conjonctif qui conditionne les équilibres (ou les pathologies)  de bien des tissus qui y sont plongés.

(Lire ici la suite de l’article)

Continuer la lecture de Hypersensibilité: tout se joue dans notre conjonctif.(#1)