Objectif 19°: une revanche pour la bouillotte.

Imaginez un système de chauffage individuel qui fonctionne aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, qui s’emporte partout, consomme peu d’énergie et est indépendant de toute infrastructure. Il existe – et a des centaines d’années. La bouillotte pourrait économiser beaucoup d’énergie et d’argent sans sacrifier le confort thermique.

Continuer la lecture de Objectif 19°: une revanche pour la bouillotte.

Du froid contre la douleur

Le froid a précocemment été utilisé par les hommes pour son action analgésique. Le froid le plus disponible était bien sûr l’eau fraîche, recommandée déja par Hippocrate, et d’un usage codifié au XIXéme siècle par les naturalistes allemands comme l’abbé Kneipp.

Point trop n’en faut: un froid trop violent va tellement engourdir la circulation aux extrémités qu’il peut provoquer une mortification des tissus. C’est bien ce qui se produit en cas de gel prolongé, dans des conditions de guerre ou de catastrophes.

D’ailleurs, la cryothérapie “sensus stricto” est bien une manière de cautériser des tissus (verrues, papillomes, angiomes) sans douleur, par application d’azote liquide. On est alors là dans des traitements très précis dans le temps et dans la zone traitée.

Mais les “bains d’eau froide”, tout comme les bains de neige après un sauna scandinave, sont réputés pour soulager des douleurs rhumatismales et réguler le système immunitaire.

Sauna mobile en Russie

Cette traditions de soins dans la sphère germanique a donné lieu à des travaux scientifiques et à des réalisations en Allemagne et dans les pays de l’Est, avec l’aiguillon très vivace des performances sportives à développer ou à soulager.

Continuer la lecture de Du froid contre la douleur